Saint-Emilion, le 22 octobre 2007

La nature est toujours la plus puissante. Le vignoble fut bousculé dès la mi-juin par des pluies répétées et des températures faibles. Certains voyaient le réchauffement de la planète en 2003 ; voient-ils le contraire en 2007 ? La forte humidité qui a régné jusqu’à fin août a causé d’importantes attaques de mildiou sur les feuilles des vignes et sur les grappes. Les bonnes vieilles recettes de l’agriculture biologique, telle la fameuse bouillie bordelaise, nous ont permis de protéger correctement la future récolte. Et le soleil de septembre, non seulement a sauvé notre travail, mais a donné d’excellents raisins à la peau épaisse et riche en composés aromatiques. L’été a été consacré au travail manuel dans les vignes. Les mains expertes ont supprimé les mauvaises grappes, repositionné les autres pour une bonne aération et une bonne exposition au soleil, retiré le feuillage qui faisait de l’ombre aux grappes. Un grand vin contient la nature et beaucoup de main d’œuvre.

 

Plusieurs cuvées de Croque-Michotte ont obtenu cette année cinq médailles dans les concours de vins. Et aujourd’hui nous vous adressons le tarif des millésimes disponibles au château. Vous pouvez les faire expédier chez vous ou chez vos amis par transporteur. Vous serez aussi les bienvenus si vous passez par Saint-Emilion.

 

Depuis notre dernière lettre deux millésimes nouveaux vous sont proposés. Le 2004 disponible en grand vin, Château Croque-Michotte et en deuxième vin, Les Charmilles de Croque-Michotte. Ces deux cuvées sont médaillées et le château a été sélectionné par le Guide Hachette des vins. Comme d’habitude, ces vins, issus de l’agriculture biologique (certifiée par Ecocert sas F 32600), ont été élevés pendant vingt et un mois dont douze en barriques bordelaises de chêne à grain fin neuves, de un an et de deux ans. Un bel été a permis la production de tanins agréables qui se sont bien fondus avec ceux des barriques.

 

Le millésime 2005 a été mis en bouteilles au mois de juillet. La qualité exceptionnelle de cette récolte l’a rendue digne toute entière du grand vin. Il vous est proposé, ainsi que le 2004, avec un prix de lancement.

 

De nombreux amateurs de grands vins se posent des questions sur le classement des vins de Saint-Emilion. Il n’existe plus jusqu’à nouvelle décision. Sachez que le Tribunal administratif de Bordeaux l’a suspendu début 2007 suite au recours d’une bonne douzaine de châteaux qui ont mis en évidence de nombreuses irrégularités. Nous avions mis en garde de manière détaillée par écrit dès 2001 le Syndicat viticole de Saint-Emilion sur la mauvaise conception du classement et ce dernier n’a rien fait. Nous sommes à la disposition des intéressés pour leur fournir de plus amples informations.